Zad Moultaka, l’enfant de la nuit

Zad Moultaka, l’enfant de la nuit

Hâte-toi pour commencer d’éclaircir et de brouiller les pistes.

Comme l’enfant de la nuit, tu aimes le grand air du ciel, l’aisance et l’ampleur du mouvement mais aussi l’obscurité qui permet d’apercevoir d’autres traces que celles qui sont dessinées au grand jour.

Tu veux pouvoir descendre, t’enfoncer dans les ténèbres, refaire ce chemin que les anciens ont emprunté. Ramasser les éclats de la nuit éparpillée. Tu veux les recueillir comme un coeur brisé et palpitant dans ta main.

Un lexique vivant. Un lexique mais flottant, capricieux, paresseux, incomplet, inactuel, obstiné avec des portes d’entrée qui ouvrent de nouveaux espaces, qui dessinent un portrait ajouré, en forme de puzzle. Autant d’éclats, de brisures pour approcher la personnalité complexe d’un créateur singulier.

Lire

Ceux qui écoutent, éditions 2e2m
Publication bilingue français-anglais / Bilingual publication French-English

Auteurs
Emmanuel Daydé
Catherine Peillon
Corinne Schneider

Menu