Vivant (mélodrame)

« Vivant » est un mélodrame « zoologique » baroque et revigorant. Les animaux entrent en révolte dès le début de la pièce contre les catégories dans lesquelles les humains les enferme pour les désigner et les classifier. Ils réclament sous les yeux de Belle, une petite fille, la reconnaissance de leur singularité, voire de leur subjectivité. Ils s’en prennent à Aristote, Descartes ou Malebranche. Bête, qui donne la réplique à Belle, symbolise la porosité de la frontière entre l’homme et l’animal. Après un « procès » où chacun exprime son mécontentement, un joyeux chaos phonique explose. Bête se révèle être le chaman qui conduira chacun à l’intérieur de soi, par un voyage au cœur du Vivant.

Initiative de l’ensemble B Barré en résidence au collège Gabriel Péri de Gardanne soutenue par le Conseil Général des Bouches du Rhône, a Sacem, en coproduction avec Prodig’Art. C Barré, dirigé par son chef, Sébastien Boin est associé au CFMI d’Aix en Provence, à l’école de musique de Gardanne, et au GMEM-CNCM-marseille.

 

Aurélien Maestracci musique
Catherine Peillon livret
Sébastien Boin direction artistique et musicale
Racha Darwish (Ex Voto) mise en espace

Jean-Manuel Candenot baryton basse
Guillaume Manchon récitant
Ensemble C Barré
Orchestre Moderne et Contemporain
Orchestre au Collège Gabriel Péri de Gardanne
Classes des écoles primaires
Bernard Cadenat et Etienne Milan de Marseille
CFMI d’Aix-en-Provence

quelques images de la création dimanche 7 juin à Marseille, Friche La Belle de mai

Menu